Conseils de pratique

Méditation du matin : les avantages.

Une des premières questions posée par mes élèves, est « à quel moment de la journée il vaut mieux faire sa méditation? ».

L’heure idéale est pour moi celui ou vous êtes sure de faire votre méditation. Pas question de vous obliger à faire une pratique le matin, si vous vous levez toujours au dernier moment.

Mais je voudrai partager les avantages de démarrer la journée avec une méditation. Et je vous donne les conseils pour votre méditation du matin.

1er avantage de la méditation du matin :

En commençant votre journée par une pratique, vous mettez une intention d’être plus présent tout au long de la journée.

Votre cerveau va développer de nouvelles connections neuronales au fur et à mesure de la pratique ; plus vous méditez, plus vous avez la capacité de ramener votre attention sur l’instant présent.

En faisant une méditation du matin, c’est un peu comme si vous disiez à votre cerveau : « sois présent ».

Si le matin vous avez tendance à vous projeter dans votre journée de travail, la méditation du matin vous permettra de remarquer toutes ces pensées. Vous pourrez peut être même constater ce qui vous inquiète dans la journée à venir. Peut-être une réunion importante, ou un travail qui vous stresse.

Le stress et l’inquiétude ne vous aideront pas, et risquent même de vous amener à réagir de façon inappropriée.

En remarquant ce qui vous inquiète, vous serez plus attentif à ce moment-là pour ne pas rentrer dans des réactions, mais avoir une attitude plus centrée, plus connectée. Un peu comme si vous vous disiez : « ok, cette réunion m’inquiète, je dois être vigilent aux réactions que je pourrai avoir ».

2ème avantage de la méditation du matin :

En faisant votre méditation du matin, vous entrainez votre cerveau à se concentrer.

Pendant la pratique vous vous entrainez à revenir sur votre respiration, au lieu de vous laisser embarquer par vos pensées. Cela renforce votre « muscle » de l’attention et de la concentration. Ainsi vous serez plus concentré pour vos taches de la journée.

Vous verrez plus facilement chaque fois que vous êtes distrait par quelque chose. Vous saurez plus facilement ramener votre attention sur la tâche que vous êtes en train d’effectuer.

En étant plus concentré, vous serez aussi plus efficace. Savez-vous que lorsqu’on effectue deux choses à la fois, on est à 80% sur chaque chose. Si l’on effectue trois choses à la fois, on baisse à 60% d’efficacité sur chaque tache.

Voilà de quoi vous motiver à rester concentrer sur votre travail 😉

3ème avantage de la méditation du matin:

Peut-être avez-vous remarqué que la pratique de la méditation vous permettait de mieux appréhender vos émotions.

En faisant votre méditation du matin, vous pouvez prendre un moment pour sentir dans quel état émotionnel vous êtes. Cela vous permettra de garder une certaine vigilance sur votre humeur de la journée.

Si vous ne prenez pas conscience que vous êtes fatigué, agacé, irrité, vous pouvez avoir tendance à réagir sous le coup de l’émotion. Par ailleurs, la fatigue rend plus sensible au stress. Savoir que vous êtes fatigué peut vous aider à prendre soin de vous dans la journée, pour éviter les situations stressantes, si cela est possible, ou au moins mieux vous y préparer.

4ème avantage :

En méditant le matin, vous serez plus sure de faire votre pratique. Bien sur cela dépend de votre capacité à vous lever tôt ou pas. Mais pour les personnes qui n’ont pas de souci, c’est plus facile de mettre le réveil ½ heure plus tôt, que de caler une méditation dans la journée ou le soir.

Dans les groupes que j’anime, je laisse bien sûr la liberté aux participants de choisir à quel moment de la journée ils vont faire leur pratique à domicile.

Mais au bout de quelques semaines, je constate assez souvent que ceux qui pratiquent le plus régulièrement sont ceux qui font la méditation du matin.

Un grand nombre d’entre eux me dit que s’ils ne font pas la méditation au réveil, ils ne la font pas de la journée. Et j’ai remarqué que c’était aussi souvent le cas pour moi.

Comment pratiquer le matin?

Et pour terminer cet article, voici les conseils pour cette pratique :

Ne vous posez pas la question si vous avez envie ou pas. Levez-vous, passez-vous un peu d’eau sur le visage, et installez-vous. Si vous commencez à vous dire que vous avez autre chose à faire, il y a de grands risques que vous ne faisiez pas votre pratique.

Prévoyez une petite couverture si vous êtes frileux, car au réveil on peut avoir un peu plus froid que d’habitude.

Installez-vous dans votre posture habituelle. Et déterminez une durée de pratique et programmer un timer (voir l’article : combien de temps faut-il méditer ?).

Commencez votre méditation du matin en prenant conscience de votre état physique, vos ressentis internes, et comment vous vous sentez en ce début de journée.

Ne cherchez pas à expliquer ou entrer dans le mental, mais sentez simplement ce que vous sentez en cet instant. Est-ce qu’il y a encore de la fatigue, de l’engourdissement ? Vous sentez vous au contraire agité, ou impatient de commencer votre journée ? Accueillez simplement ce qui est là, sans vous juger.

Prenez conscience de votre souffle, de vos sensations physiques, des sons qui vous entourent. Soyez simplement conscient de vos expériences sensorielles du moment.

Si vous remarquez que vous avez déjà des pensées sur votre journée, ou sur tout autre chose, revenez simplement au souffle ou aux sensations. Vous n’avez pas à vous juger, ou à essayer de supprimer ces pensées, mais juste les remarquer.

Si votre journée est particulièrement chargée, c’est normal que votre mental soit agité. Remarquez simplement cela.

Une fois que votre méditation est terminée, ne vous précipitez pas immédiatement vers vos activités. Prenez un temps pour :

Déterminer l’intention de votre journée. Que voudriez-vous accomplir aujourd’hui ? Qu’est-ce qui vous permettrait de vous sentir comblé à la fin de la journée. Même si vous n’accomplissez pas cet objectif, l’avoir à l’esprit dès le matin est un bon moyen de rester focalisé sur ce qui compte pour vous.

Prendre l’engagement de prolonger cette pratique formelle, par une pratique informelle tout au long de la journée. Vous pourriez commencer par vous dire : « je vais prendre mon petit-déjeuner en étant le plus conscient possible ». Si vous n’y parvenez pas, ce n’est pas grave, mais vous aurez au moins eu cette intention.

Je vous souhaite une belle pratique matinale.

Et merci de partager cet article.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.